Yoga – Comment choisir son tapis ?

Tapis de yoga

Acheter votre premier tapis de yoga, ou juste en acheter un nouveau peut être une expérience fastidieuse. Le choix entre toutes les tailles, épaisseurs et matériaux rend la décision compliquée.

Ce guide couvrira chacune de ces caractéristiques (et plus encore!). Vous trouverez également une liste de critères à évaluer avant d’acheter votre tapis de yoga. Ainsi, vous gagnerez du temps dans votre prise de décision.

Moins de temps passé à acheter, plus de temps sur le tapis !

Les matériaux

Les différences entre les matériaux peuvent paraitre subtiles de prime abord, mais elles ont un certain impact dans la façon dont vous pratiquez le yoga. Votre tapis de yoga est votre lieu sûr, votre lieu de réconfort, et vous devez vous sentir équilibré et en paix pour pratiquer.

Considérez chacune de ces options avant de choisir le matériau de votre mate :

PVC

La plupart des tapis d’entrée de gamme sont faits de polychlorure de vinyle, aka PVC. Ce matériau offre une bonne durabilité, une adhérence correcte et du confort. Malgré ses performances prouvées en tant que matériau pour tapis de yoga, le PVC reste très discuté pour son impact environnemental.

Mousse / TPE

Pour faire simple, une alternative un peu plus écologique que le PVC. Il garde les avantages offerts par le PVC, mais il peut être recyclé.

Attention : Contient du latex.

Caoutchouc

Une autre alternative plus éco-friendly que le PVC, des procédés de recyclage efficaces existent pour le caoutchouc.

Coton

Parfois appelés tapis de yoga traditionnels, ce sont des tapis fins et 100% écolo ! Ils sont aussi souvent utilisés comme sur-tapis, à ajouter sur un autre mate pour bien adhérer au sol. Grace à leur texture, vos mains et pieds ne glissent pas.

À noter : à l’inverse des autres mates, le grip ne disparait pas quand vous suez : au contraire il est amélioré !

Fibre de jute

Obtenue de l’écorce du jute , la fibre de jute offre la même résistance et durabilité que les tapis de yoga en coton. Une alternative au coton, un peu plus fibreuse et dure, peu absorbante mais qui vous offrira un grip inégalable si vous l’utilisez en sur-tapis.

L’épaisseur du tapis

Les tapis varient de 1mm à 15mm, les plus épais correspondant aux tapis de pilate.

  • Les tapis les plus fins – 1 à 3mm

Ils correspondent à des tapis de voyage. Leur poids et taille leur permet d’être facilement transporté, et ils viennent le plus souvent munis d’une sangle pour le transport. Il peut être adapté pour vous si vous vous déplacez beaucoup, ou bien en tant que deuxième tapis pour vos vacances.

Hormis ce type de tapis, très fin, 2 tailles « standards » sont souvent retrouvées :

  • Le tapis standard – 4mm

C’est le tapis de référence pour la plupart des pratiquants ! Il amortit les chocs et protège vos articulations. Suffisamment épais pour bien adhérer,
il convient pour tous les yogas dynamiques, même intensifs, mais offre aussi un confort plus grand, notamment pour les positions allongées et convient aussi parfaitement aux yogas plus doux.

  • Le tapis épais – 6mm

De la même manière que le tapis standard, il convient à tous les types de yoga. Toutefois, il est bien trop lourd et encombrant pour être transporté ! Utilisez-le si vous sentez que vos articulations en ont besoin (douleurs articulaires lors des séances) ou si vous vous sentez mieux dessus.

Au dessus de 6mm, le tapis de yoga est trop épais. En effet, dépassé cette épaisseur, votre séance de yoga risque d’être inconfortable voire contreproductive à cause du manque de stabilité.

Choisissez parmi ces 3 épaisseurs selon vos critères personnels.

6 critères à prendre en compte

La taille

Critère important dans le choix de votre tapis : ses dimensions. Un bon tapis de yoga doit être assez large mais aussi assez long afin que vous soyez à l’aise lors de vos séances. La plupart des tapis mesure 180 à 183 cm de longueur et environ 60 cm de large.

L’adhérence

Pour certaines positions comme Adho mukha svanasana (chien tête en bas), il est important de ne pas avoir les mains ou les pieds qui glissent, sous peine de se contracter pour compenser le manque d’adhérence.

Le confort

Si vous vous sentez bien sur votre tapis de yoga, vous aurez envie de faire du yoga ! De plus, cela vous permet une détente plus profonde pour les postures de repos ou pour des yogas doux comme le yoga réparateur.

L’impact environnemental

À ne pas négliger ! En yoga le marché étant généralement sensible à l’écologie, les options en terme de tapis écolos sont multiples. Évitez le PVC si vous en avez les moyens.

Type de yoga

Selon le type de yoga que vous allez pratiquer, vous pouvez vouloir adapter votre mate. Un tapis trop épais sera pénible pour les pratiques plus dynamiques mais idéal pour des yogas comme le yoga réparateur. Adaptez selon les critères de votre type de yoga.

Prix

Étant donné la durée de vie d’un tapis de yoga, je conseillerais de ne pas faire trop attention au prix. Il ne s’agit pas d’acheter le dernier tapis sorti à 100 euros, mais vous trouverez des tapis vraiment bons aux alentours de 50€.

Ne vous laissez pas tenter par un modèle trop bas de gamme. Il ne sera pas confortable et vous devrez le changer au bout de quelques semaines.

À éviter : le tapis de sol

Bien choisir son tapis de yoga - tapis de sol
Tapis de sol

Ce type de tapis, utilisé pour le camping et le bivouac, est devenu un incontournable du matériel de randonnée. Il a une double utilité : l’isolation thermique et le confort du campeur. On l’appelle aussi tapis de fitness car il peut servir à certains exercices au sol.

Cependant, pour le yoga, son utilisation est totalement déconseillée. Premièrement parce que le tapis de sol s’enroule sur lui-même une fois déplié. Et c’est très énervant quand on doit passer les 5 premières minutes du cours de yoga à maintenir son tapis pour qu’il ne s’enroule pas tout seul.

Ensuite, le tapis de sol n’a pas de revêtement anti-dérapant. Et ça c’est la vraie raison qui fait qu’on ne s’en sert pas. Les pieds et les mains glissent facilement et, donc on risque de se blesser ou ne pas arriver à se détendre (même en étant expérimenté).

En conclusion pour bien choisir…

Vous devez d’abord choisir une épaisseur. Si vous ne savez pas, partez sur du 4mm. Ensuite vous devez choisir le matériau. Puis pour chaque tapis que vous envisagez, observez les 6 critères : taille, adhérence, impact environnemental, votre type de yoga est adapté, confort, prix.

Mais surtout, écoutez votre corps. Si vous devez vous rappelez d’une seule chose de ce guide que ce soit celle-ci : votre mate doit être confortable. Si vous vous sentez bien sur votre mate, le reste n’est que du détail (sauf l’adhérence, c’est important).

Cette article vous a été utile ? N’hésitez pas à me faire des retours en commentaire 🙂

Réagissez en commentaire !